Psychiatre

Dr AÏM Philippe


Ancien praticien hospitalier au C.H.U de Nancy.
Ancien Chef de Clinique à la faculté de médecine de Nancy.

D.U. d’Hypnose Médicale Paris VI (Pitié-Salpêtrière).
Formation en Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves à l’ARePTA (Institut M.H. Erickson de Nantes).

Anime un séminaire d’initiation à l’Hypnose Ericksonienne et aux Thérapies Brèves dans le cadre de la formation universitaire des internes en psychiatrie.

Créateur de l'institut UTHyL (Institut pour l'Utilisation des Thérapies brèves et de l'Hypnose en Lorraine) www.institut-uthyl.com qui propose des formations à l'hypnose ericksonienne et à la thérapie brève sur Nancy."

Formateur et responsable pédagogique au Collège d'Hypnose Ericksonienne de Paris

Formation en Hypnose à Paris. Dr Philippe AIM

En savoir plus sur les publications et interventions du Dr Philippe AÏM

- Hypnose et pensée juive. Forum Hypnose et Thérapies Brèves Biarritz 2011

- Etre mère en 3 jours. Forum Hypnose et Thérapies Brèves Biarritz 2011 

- Hypnose et tabac: que dire de juste ?. Forum Hypnose et Thérapies Brèves Strasbourg 2013
Le tabac, enjeu majeur de santé publique, est un véritable fléau. L'efficacité des quelques méthodes de sevrage ayant démontré une efficacité, est très modeste et largement corrélée à des facteurs psychologiques, d’où l'importance d'un traitement global et individualisé.

Pour certains hypnothérapeutes, l'hypnose est une méthode de choix pour le sevrage tabagique. Observation de cliniciens aguerris, argument commercial ou vérité scientifique?

En conditions observationnelles, certaines études semblent montrer une efficacité de l'hypnose, mais les quelques essais cliniques existants sont loin d’être unanimes. Fait étonnant, les résultats sont même très disparates, de 4 à 88% d'efficacité! Tout et son contraire.

Que croire alors ? Que répondre de recevable scientifiquement ?


- A la manière de... Dr Philippe AÏM. Revue Hypnose Thérapies Brèves 31

Premier à répondre à Dominique Megglé, c’est avec respect que Philippe Aïm triture la parole du maître. Avec audace aussi, il conjugue humilité et fierté pour contribuer à penser la question de la transmission entre générations.

2007 :
Au moment du forum de Liège, je suis interne à Nancy. J’ai à peine 27 ans et je vais découvrir l’hypnose en m’inscrivant au D.U. d’hypnose médicale de Paris VI. Je me prends virtuellement une baffe en écoutant Roustang parler de l’hypnose et je « tombe dans la marmite». J’achète les premiers numéros de la revue HYPNOSE & Thérapies Brèves, et le premier article que je lis est le premier du numéro 1 : « Les thérapies brèves » par D. Megglé. Le style est percutant et attractif, les idées me passionnent. J’entame une autre formation l’année suivante à l’hypnose et aux thérapies brèves à Nantes et je me mets à pratiquer autant que possible. 

Lire la suite sur http://www.hypnose-ericksonienne.org

 

12, rue de la Chaussée d'Antin
Paris 75009
France
Téléphone: 01.48.24.84.01

Dr SERVILLAT Thierry Psychiatre, Hypnothérapeute, Institut Milton Erickson de Rezé, Hypnose Ericksonienne, Thérapies Brèves

Psychiatre, Psychothérapeute à Nantes (France).

Ancien Chef de Clinique. Ancien Président de la Confédération Francophone d’Hypnose et de Thérapies Brèves (CFHTB).

Responsable de l’Institut Milton H. Erickson de Rezé, Membre de la Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves

Ancien Responsable de l’Institut Milton H. Erickson de Nantes (IMHENA).

Exerce en cabinet et dans une Unité d’Evaluation et de Traitement de la Douleur depuis 17 ans.

Coauteur de « Les psychothérapies : une approche plurielle » aux éditions Masson (2009).

Interview de Thierry SERVILLAT, Journal Le Monde

 

En savoir plus sur les articles concernant le Dr Thierry SERVILLAT

Institut Milton H. Erickson Rezé


 

Google+  
15 avenue Louise Michel
Rezé 44400
France
Téléphone: 02 40 40 32 15
47° 11' 17.3292" N, 1° 32' 58.5204" W

Dr Fabienne REBILLOUT, Hypnose Médicale

DR Rebillout, Hypnose et Psychiatrie
Hypnose Médicale, Hypnose Ericksonienne.

Médecin somaticien en psychiatrie.

Thérapie Brève

Formation au Collège d'Hypnose & Thérapies Intégratives de Paris



France

Dr LELARGE Elise

Psychiatre.

Ancienne assistante des hôpitaux de Nantes.

Activité libérale de psychothérapie au CITI - Centre Interdisciplinaire de Thérapie Intégrative.

Conférencière aux Congrès et Forums de la Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves.

Enseignante à l'Institut Milton H. Erickson de Rezé (banlieue de Nantes)

Consultations Individuelles et Groupes.

Consultations Couples et Familles.

Accompagnement des maladies physiques.

Psychiatrie de liaison dans l'unité d'évaluation et de traitement de la douleur du Centre Catherine de Sienne, aux Nouvelles Cliniques Nantaises et à la Croix Rouge Française à Nantes.


 


L'Echange entre le Patient et le Thérapeute

François Roustang parle en ces termes de l’échange entre le thérapeute et son patient :

« Le thérapeute doit se mouvoir sans cesse et se laisser guider, séquence par séquence, en fonction des mouvements propres de l’interlocuteur. Il n’a pas à dominer l’ensemble de la situation, il doit par son déplacement continu faire apparaître l’espace de l’autre et le déployer. » (72)

Cette idée « d’accordage », dans un mouvement réciproque du thérapeute vers le patient, a été développé par Milton Erickson et est utilisée par beaucoup d’autres psychothérapeutes à sa suite.

François Roustang incite à se méfier des « outils » thérapeutiques. Il précise que :
« l’outil ne dit pas lui‑même les usages moraux ou immoraux que l’on peut en faire. (…) Une éthique est nécessaire pour en limiter ou déterminer l’usage. » (72)
Il explique que si un thérapeute utilise des techniques thérapeutiques comme des outils, c’est que l’instrument dont il se sert lui est étranger. Il a, dans ce cas, effectivement besoin de règles et de codes pour s’en servir.
Mais si
« l’instrument ne fait pas nombre avec la personne qui l’utilise, qu’il en est l’émanation, la pratique inclut l’humanité et la moralité de la personne, elle est imprégnée de la plus personnelle et de la plus respectueuse des éthiques. » (72)

Il ajoute :
« Tant que l’outil ne prolonge pas la main au point d’être encore la main qui redresse, réoriente et déploie, éthique, manipulation et thérapie restent trois mots qui s’opposent. Mais si l’éthique est la manipulation qui guérit, les deux termes ne font qu’un. » (72)
Nous tenterons de démontrer comment de Shazer cherche toujours la position la plus respectueuse du patient, se souciant de s’adapter à sa vision du monde, proposant de l’encourager à construire ses propres solutions. Même si, pour faciliter l’enseignement de la pratique thérapeutique orientée sur les solutions, il développe un modèle de questions particulières, il veille continuellement à développer une approche personnalisée pour chacun, à tenir « compte, tout le compte et rien que le compte » (72) des spécificités de la personne ou de la famille.

(Extrait de la thèse de Docteur en Médecine, qualification Psychiatrie, 2004: Approche Psychothérapique Solutionniste en Institution)


Contactez ce thérapeute


 


Centre Interdisciplinaire de Thérapie Intégrative
15, Avenue Louise Michel
Rezé 44400
France
Téléphone: 02.40.40.32.15
47° 11' 17.3292" N, 1° 32' 58.5204" W

Dr STIMEC Isabelle

Psychiatre - Psychothérapeute

Hypnose Ericksonienne

Activité libérale de psychothérapie au CITI, Centre Interdisciplinaire de Thérapie Intégrative

DU de Théorie et Clinique des Psychothérapies

DU de Médecine Préventive de l'Enfant

Conférencière aux Congrès et Forums de la Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves.

Formateur à l'Institut Milton H. Erickson de Rezé (banlieue de Nantes).


Les attentes des femmes enceintes envers leur médecin généraliste dans le cadre du suivi de grossesse (suite de l'article)


Lire le début de l'article, cliquez ici.


De nombreux remaniements psychiques interviennent en effet pendant la grossesse. Ils sont mêlés d’une part de la complexité du désir de grossesse, entre maîtrise de la contraception et droit à l’enfant et d’autre part des liens de la future mère avec sa propre mère. La structure familiale se réorganise autour de la future naissance. L’ambivalence des sentiments à l’égard du futur enfant et de sa propre mère perdure tout au long de la grossesse. Comment le médecin peut-il appréhender cette ambivalence ? La perçoit-il seulement ? Comment peut-il aider la femme à démêler désir d’enfant et désir de se savoir enceinte ? Comment introduire la place de l’enfant ? Des découvertes récentes ont permis en effet de mettre en avant les incroyables capacités d’adaptations du foetus.
 
De même, il semble posséder la possibilité de répondre à des stimulations et de ce fait, il pourrait peut-être être déjà capable d’apprentissage in utero. Cet accès à la communication du foetus ravive les possibilités d’interaction précoce de l’enfant avec sa mère. Le médecin peut-il, doit-il aider les mères à trouver le chemin pour communiquer avec son bébé ? Quelle place peut-il avoir, peut-il prendre dans cette relation ? Cette connaissance lui permet-elle d’assurer une vigilance quant à l’épanouissement de la relation mère enfant ?

Les médecins généralistes suivent peu de grossesses mais la diminution de la population de spécialistes va probablement entraîner une redistribution du suivi des femmes enceintes vers les généralistes. Dans le même temps, de plus en plus de femmes préfèrent accoucher dans des maternités équipées en réanimation néonatale et maternelle.
 
La grossesse éveille en effet une part importante d’anxiété. Choisir un établissement suréquipé permet peut être dans une certaine mesure de palier a` cette anxiété. Une des principales fonctions du médecin est de rassurer les patients, et les médecins généralistes occupent une position privilégiée auprès de leurs patientes.

La relation entre médecin et malade a désormais considérablement évoluée et les patients osent affirmer certaines attentes envers leur médecin. Le corps des malades reste cependant un lieu de transaction entre médecin et patient et ce corps revêt une importance toute particulière lors de la grossesse. Médecins et femmes enceintes mettent dans ce corps leur représentation symbolique de la grossesse. Les médecins et les patients se sont construits une image de la maladie et du corps qui se confronte lors d’une consultation, chacun y amenant la part de ce qu’il a acquis au cours de sa vie, même si médecin et patient partage pour partie la vision sociétale de la maladie (puisqu’ils vivent dans la même macro culture).

L’aspect relationnel prend donc une dimension toute particulière lors du suivi de grossesse puisque se mêlent de multiples représentations. Existe-t-il une spécificité de la relation ente le médecin généraliste et la patiente au cours de la grossesse ? En quoi consiste cette spécificité ?

 


CITI - Centre Interdisciplinaire de Thérapie Intégrative
15, Avenue Louise Michel
Rezé 44000
France
Téléphone: 02.40.40.32.15
47° 11' 17.3292" N, 1° 32' 58.5204" W

Apprendre à être mère en trois jours.Dr Philippe AÏM Psychiatre. Forum Hypnose et Thérapies Brèves Biarritz 2011

formation hypnose medicale






Vendredi 3 juin 2011 - 08h30-09H30



Dr Philippe AÏMCette communication vise à relater l'expérience de l'animation d'un groupe de parole de soignantes à la maternité.

Une fois par semaine, pendant un an, les sages-femmes et auxiliaires puéricultrices des services "mère-bébé" viennent parler des jeunes mamans et de leurs bébés, des joies et des difficultés qui entourent ce moment de la naissance, des plus mineures aux plus dramatiques. La découverte de l'hypnose et des thérapies brèves permet d'orienter différemment ce groupe de parole que l'approche plus classique inspirée des psychanalystes.

L'écoute est plus active, les discussions s'orientent vers des solutions plus que vers des causes. Le défi "d'apprendre à être mère en trois jours" est il celui des mères ou des soignantes? "Apprendre" c’est donner un enseignement, c’est aussi le recevoir. Apprendre à être une mère (suffisamment bonne?) en trois jours à la maternité, c'est se mettre dans une position ou le bébé, sécurisé, peut trouver ses propres ressources et sa créativité. Les mamans doivent l'apprendre.

Pour cela, les sages femmes doivent apprendre aux mamans à trouver des ressources pour le faire.

Des ressources, et des façons de les découvrir en elles, pour que cet apprentissage en trois jours, serve un apprentissage perpétuel à « devenir mère » chaque jour. Pour cela, le groupe de parole doit apprendre aux sages-femmes à trouver des ressources pour faire face aux situations qu'elles rencontrent. Pour cela, et à travers cela, l'animateur du groupe de parole trouvera des ressources qui l'éclaireront sur sa pratique et sur la thérapie. De cette « mise en abime », il apprendra, lui aussi, beaucoup.

Dans ce parcours, nous croiserons Erickson bien sur, mais aussi Winnicott ou Socrate, et quelques idées sur la nature de la thérapie, œuvre d'apprentissage et d'épanouissement. Comme dans l'apprentissage, et comme dans le maternage, c'est la sécurité qui est première, un attachement qui, loin d'aliéner, permet de susciter l'autonomie. Mais peut-être n'apprendrons nous rien d'autre que ce que nous savions déjà sans savoir que nous le savions?
 

Le Dr Philippe AÏM en 2 mots:

Institut ou organisme d'attache : Imhe Nantes

Présentation
A quitté Lyon, sa ville natale, au moment de l’internat pour apprendre la psychiatrie, par hasard en Lorraine.

Est allé passer le D.U. d’Hypnose Médicale à Paris VI, d’abord un peu par curiosité, avant de se passionner pour le sujet et de se former ensuite avec un enthousiasme non dissimulé aux thérapies brèves à l’ARePTA (Institut M.H. Erickson de Nantes).

Assistant - Chef de Clinique au C.H.U de Nancy. Anime un séminaire d’initiation à l’hypnose Ericksonienne et aux thérapies brèves dans le cadre de la formation universitaire des internes en psychiatrie.

Fonde un institut de formation à l'hypnose et aux thérapies brèves qui manquait un peu en Lorraine.

Formateur au Collège d'Hypnose Ericksonienne de Paris

CV rapide
Psychiatre - Ancien Chef de Clinique au C.H.U. de Nancy D.U. d'Hypnose Médicale (Paris VI) Formé à l'hypnose et aux thérapies brèves à l'ARePTA-Institut Erickson de Nantes.



 
 

Formation Hypnose: Hypnose et pensée juive: chapitre 2. Dr Philippe AÏM. Forum Hypnose et Thérapies Brèves Biarritz 2011

formation hypnose medicaleHypnose, Thérapie, Judaïsme, Bible, Talmud, Kabbale, Spiritualité, Roustang, Constructivisme, Parole, Hypnose Ericksonienne


Lors du dernier forum, nous avions évoqué des ponts qui pouvaient se faire entre hypnose et Dr Philippe AÏMpensée juive.

Dans un voyage hypnotique, nous avons traversé le désert avec les hébreux. Nous sommes entrés en transe avec Hannah au temps des prophètes. Nous avons confronté Hillel l'ancien, héros du talmud, avec François Roustang. Nous avons parlé de Maïmonide, rabbin, médecin et philosophe du moyen-âge, aussi peu déterministe que nos thérapies brèves.

Enfin, nous avons regardé comme des Kabbalistes, à la loupe, la première lettre de la bible pour y trouver un sens plus profond qui nous renvoie, l'air de rien, à la relation humaine dans ce qu'elle a d'épanouissant et, pourquoi pas, thérapeutique.

Le voyage se poursuit. Le patient si bien décrit par Roustang est celui centré sur sa plainte et son monde intérieur. L'hypnose lui permet une ouverture vers ses perceptions et de sortir de lui-même. Mais ce n'est pas une problématique moderne. Citons deux grands personnages bibliques, Jacob et Moïse, qui s'y trouvent, chacun à leur époque, confrontés. Et tout comme le patient en hypnose se remet en accord avec lui-même, équilibre son monde intérieur, intellectuel, émotionnel, avec son monde extérieur, son comportement, sa vie relationnelle; de même ces maîtres et patriarches accordent leur dimension spirituelle interne avec les réalités du monde qui les entoure au travers d'expériences, métaphores agies ou transcendances, qui les transforment.

D'ailleurs par la même occasion, Jacob guérit de sa phobie sociale et Moïse de son bégaiement. Les lois juives concernant le langage semblent draconiennes, extrêmement sévères: il faut s'abstenir de tout propos, même confidentiel, qui pourrait dégrader l'image d'autrui, même sous forme d'allusion, même si tout ce qu'on dit est vrai et qu'on a des bonnes raisons pour le dire!

N'est ce pas contraire aux dispositions naturelles de l'homme qui veut "vider son sac" et dire ce qu'il pense? N'est-ce pas aussi le meilleur moyen de garder en soi des tensions alors que nous, thérapeutes, invitons généralement plutôt à la catharsis, à l’apaisement par l’expression verbale des affects négatifs? Rencontrons de nouveau les explications de Maïmonide, et plus récemment celles du Rabbi de Loubavitch, qui nous éclaireront sur une vision du monde un peu paradoxale qui cherche à connaître le divin mais laisse une place fondamentale à l'action de l'homme.

Une vision qu'on pourrait qualifier de constructiviste comme mode de pensée et de vie, dans laquelle il faut être attentif à la parole car elle crée la réalité.
 

Dr Philippe AIM

Source: hypnose-ericksonienne.org
 

Annuaire Propulsé par

Annuaire de Thérapeutes propulsé par


Annuaire Qualifié

Gestion d'Annuaires Qualifiés

Midi Douze est le seul diffuseur d'annuaires de thérapeutes demandant obligatoirement la preuve de l'obtention des diplômes et certifications de la part des praticiens

En savoir plus